L'accordéon diatonique

Celui-là c'est mon tout premier... c'est lui qui m'a initiée au monde de la musique, c'est avec lui que j'ai fait mes premiers pas et que j'ai fait le plus d'études.

L'accordéon diatonique, à la différence du chromatique, est un petit instrument bien particulier: selon qu'on pousse ou qu'on tire le soufflet, on n'obtient pas la même note. Je joue avec des répertoires traditionnels, ainsi que d'inspiration celtique, italienne, un peu de variété. Je compose également mes propres morceuax.

On est très loin de l'image véhiculée par le bal musette... même les plus hermétiques pourraient se laisser séduire! Un accordéon diatonique et c'est tout un village qui se met à danser.

Quand j'étais petite, on me faisait jouer en toute circonstance: dans les bars, chez les amis, pour la télé. J'étais une véritable attraction!

Depuis, les choses ont bien changé, mais on me demande souvent de le ressortir pour les grandes occasions. Je n'en joue pratiquement plus sauf à la demande, et pourtant... mes doigts ne me font jamais défaut (sauf quand ils sont cassés), ils savent très bien où aller. C'est étrange, tout de même, la mémoire kinesthésique!

Il a voyagé Outre-Atlantique, il a parcouru la France en long, en large et en travers... ce n'est pas l'instrument le plus discret, il ne rentre pas dans un sac à main, mais il fascine un nombreux public. C'est l'instrument avec lequel j'ai présenté l'option musique au BAC...

Je suis très fière d'avoir fait mes débuts à l'accordéon diatonique et d'avoir acquis, grâce à lui, un bagage musical très important.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site