Aptitude Loisir 27/08/10

CONCOURS D'HABILITATION AU LABEL "LOISIR"

Ca y est, c'est décidé.... je renoue avec le monde de la compétition. Après maintes recherches, le concours du Pont de Montevert m'a paru être un point de départ inteéressant: ils acceptent tous les équidés (y compris les "sans papiers", les ânes et les mules...), le concours se déroule en Lozère et je peux y préparer assez facilement mes chevaux.

Le concours de qulification Loisirs diffère beaucoup des disciplines traditionnelles. Il s'agit de mettre en avant les qualités de l'animal pour être un bon cheval de loisirs: à la fois au niveau du modèle, des allures et surtout du comportement. Aussi le jury va évaluer l'aptitude du cheval à appréhender des situations difficiles et inhabituelles pour que son cavalier soit en sécurité.

Le concours a lieu vendredi 27 août, pendant les vaacnces. Nous préparons toutes les affaires la veille, nous mettons en place le van pour qu'il soit prêt à partir. Les filets à foin sont remplis, la voiture est chargé...

Vendredi matin, je me rends au Mas à 6h. Je vais chercher Rock (de son vrai nom, Rock'n Roll de Bonnaude) et Tango (Utango de Bonnaude), qui ont pour l'occasion passé la nuit ensemble au pré afin que je puisse les attraper sans perdre de temps. Il fait encore nuit noire. Je mets les protections, il n'y a plus qu'à espérer qu'ils embarquent bien de nuit. Mais... qu'est-ce que Rock et Tango ne feraient pas pour un bout de carotte? Ils montent donc à merveille, et à 6h30, la voiture démarre. Nous avons bien étudié l'itinéraire avec Chantal, nous savons où nous allons. C'est parti pour le premier grand voyage de Rock et Tango!

Enfin l'arrivée à la Tour du Viala, après 2h30 de trajet... nous nous sommes arrétées une fois pour vérifier que tout se passait bien derrière, mais ils ont tous deux très bien voyagé, Rock semble bien plus à son aise que lors de son essai la semaine passée. Nous débarquons et cherchons un bon coin pour s'installer. Il y a peu de monde et tous les gens se connaissent. Rapidement, ils nous aident à prendre nos marques et nous indiquent un bon emplacement. Du coup, Rock et Tango sont attachés à une ligne et non au van, ce qui est bien plus confortable pour eux, sous les bois, avec chacun son filet à foin... le luxe!

Nous examinons quant à nous un peu la situation: il y a en même temps un concours d'élevage, donc plein dep oulinières, suitées de leurs poulains en liberté, qui galopent à leur aise dans tous les sens... j'appréhende un peu la réaction de Tango, surtout quand ces petits filous de poulains viennent lui tourner autour! Mais rien à craindre de ce côté là, Tango reste placide bien que curieux, tout se passe au mieux. Maman est venue avec des amis, nous sommes royalement installés au coeur des festivités.

C'est le concours d'élevage qui commence, nous en profitons pour aller reconnaître les lieux. Le parcours pour les chevaux de Loisirs est numéroté, nous avons la curiosité de regarder ce qui nous attend... et là, c'est un peu la panique: il faut commencer par traverser un petit pont tout étroit, constitué de planches de bois qui ont l'air de ne pas être très solides, sans encadrement sur le côté... je n'imagine pas les chevaux passer dessus! Je rejoins ensuite Rock parce que ça va être à notre tour de commencer les épreuves.

Le matin, c'est l'épreuve du modèle, des allures et du comportement en groupe. Je commence avec Rock, monté. Après un petit échauffement, nous rentrons donc sur la carrière avec 2 autres candidats. Nous évoluons en reprise d'abord, aux ordres du jury qui commande des transitions au trois allures. Rock est impeccable, il est quasiment parfait, il travaille en reprise comme s'il avait fait ça toute sa vie! En plus il travaille bien: transitions impeccables, très droit dans la carrière, très à l'écoute de tout ce que je lui demande. Il est même parti au galop sur le bon pied à droite au deuxième essai, même si cela n'avait aucune importance pour ce concours. Je suis déjà très fière de lui. Ensuite, il faut s'arrêter au milieu et nous évoluons individuellement sous les ordres du jury. Je crains que Rock ne puiss pas rester arrété longtemps, qu'il trépigne comme il sait si bien faire. Et bien là aussi, mes craintes sont vaines... aussi incryable que cela puisse paraitre, mon Rock ne bouge pas, il attend sagement que le concurrent termine et reste bien arrété. Je n'en reviens pas. Puis c'est à notre tour. Nous évoluons aux trois allures, transitions impeccables, tout est bien! Après cela, il faut desseller et présenter le cheval en main. Rock prend de belles positions de présentations, il marche et trotte bien sur commande. Le jury le trouve très droit et sain, malgré son embonpoint.

C'est fini pour la première épreuve. Je ramène Rock à l'attache, je suis emprunte d'une fierté indescriptible. Il a été tellement chouette et appliqué! Mais pas le temps de s'éterniser. Je dois vite prendre Tango, qui passe le test Modèle et allures à la suite. Comme il n'a que 2 ans, il concourt dans la catégorie "Loisir Junior", il n'est pas monté. Il est le seul inscrit dans sa catégorie. Il ne faut pas oublier que Tango est un cheval entier, il n'est pas insensible à toutes les nouvelles odeurs présentes un peu partout. Je le présente en main dans la carrière, il va être jugé uniquement sur son modèle et ses allures, pas sur le comportement avec les autres. Là c'est un peu plus difficile... il n'est pas concentré, tout est nouveau et je lui demande de s'arrêter correctement...ce qu'il a du mal à faire. Puis c'est le pas et le trot, là il reste assez docile. C'est tout de même très bien pour ce petit jeune qui sort de chez lui pour la première fois. Je le ramène à l'attache, et c'est Rock qui est content parce qu'il n'est plus tout seul. Et oui, il faut savoir que Rock est un grand sensible et dès qu'on s'éloigne de lui, il pleure!

Pause déjeuner, petite ration, carottes, foin et eau pour les chevaux, pique-nique copieux pour nous. Copieux pour ce qui ont faim, ce qui n'est pas mon cas!

Au programme de l'après-midi, les tests de comportement, on va bien rire! Je fais la reconnaissance du parcours Junior, puisque c'est Tango qui va commencer. Il y a d'abord le passage sur le petit pont, puis sous les branches basses, à 30 cm au-dessus du garrot, puis il faut sauter l'obstacle de bouleaux, descendre dans le gué, remonter sonner une cloche, passer dans un couloir étroit sans renverser les barres,donner les pieds en croisant et enfin monter et descendre d'un van. Une fois la reconnaissance terminée, je vais chercher Tango.

C'est parti... le passage sur le pont s'effectue facilement (on s'était entrainé le matin...), puis nous passons sous les barres basses. tango ne les fait pas tomber et il passe plutôt bien, malgré une petite hésitation sur la dernière. Ensuite c'est l'obstacle. Je n'insiste pas sur le trot, je sens Tango inquiet. J'y vais donc au pas. Je franchis seule l'obstacle, Tango s'arrête. Puis quand il me voit de l'autre côté, il saute aussi! C'est pas mal du tout ça! Nous allons dans la rivière, puis sonner la cloche. Il s'étonne un peu, sans trop s'émouvoir. Nous nous dirigeons ensuite vers le couloir étroit. Là, il s'aperçoit qu'il y a plein d'autres chevaux partout et commence à se mettre dans tous ses états... il se cabre une paire de fois, je le gronde un peu... mais il est définitivement déconcentré, et nous allons véritablement défoncer le couloir. Pas qu'il en ait peur, loin de là, mais il regarde ailleurs, tout simplement! Il me donne ensuite gentiment les pieds, malgré sa nervosité grandissante, puis monte dans le van presque sans hésitation, avec l'aide d'un petit bout de carotte dissimulé dans mon gant... Il redescend même un peu trop vite, mais le parcours est terminé. Ouf! Il doit vraiment se demander ce qui me passe par la tête ce Tango... mais il aurait pu être bien plus agité, énervé et en défense que ce qu'il a été. C'est franchement bien pour un jeune entier qui sort pour la première fois. Je suis sur le coup un peu déçue qu'il ait renversé le couloir, mais vraiment le reste était bien!

Après avoir ramené Tango, je vais faire la reconnaissance du parcours de Rock. C'est pratiquement le même, avec quelques difficultés supplémentaires et surtout il s'effectue à cheval. Il y a d'abord le montoir, où il faut être le plus immobile possible, ensuite le passage du petit pont mais en selle... puis une serpentine à effectuer de préférence au trot, puis le passage sous les barres basses, ensuite l'obstacle à sauter, la passage dans le gué, la cloche à faire sonner, les pneus à traverser, le couloir, un contre-bas de 60 cm en descente avec gué derrière, les pieds à donner et enfin monter et descendre du van. Il faut savoir que le passage des pneus n'a vraiment pas l'air commode. Il s'agit de pneus posés à plas les uns contre les autres sur une dizaines de mètres, donc impossible de les sauter... il faut passer au milieu!

Rock est prêt, nous attendons notre tour. Je lui ai laissé son licol pour pouvoir l'attacher pour donner les pieds et l'embarquer dans le van. Les concurrents devant moi mettent une éternité à faire leur parcours, beaucoup d'endroits où leurs chevaux ne veulent pas passer. En particulier les pneus, qui semblent de plus en plus infranchissables. Rock s'impatiente, s'énerve, ne tient pas en place. Moi aussi j'en ai marre d'attendre. Enfin c'est à nous! Je prie pour que Rock ne bouge pas au montoir... et ouf, dès que l'on m'a donné le départ il s'est arrêté et n'a pas bougé. Je ne l'aurais pas cru. Nous allons passer sur le pont, j'ai confiance en Rock et j'ai raison, il passe dans le calme et sans hésitation. Nous effectuons la petite serpentine au trot sans souci aucun. Le passage sous les branches basses s'effectue bien aussi, malgré une petite hésitation de la part de Rock au milieu, où il tente d'esquiver la branche (et oui, c'est un malin), mais ma rène le rappelle tout de suite à l'ordre et cela se passe bien. Je prends le galop pour aller sauter l'obstacle, blanc pétard, mais Rock freine, je n'insiste donc pas, je privilégie une approche qui lui permette d'être en confiance. Et cela marche, puisqu'il saute sans refuser malgré le ralentissement. Nous descendons sans problème dans le gué, je sonne la cloche sans émotion pour lui, et je me dirige.... vers les pneus! Tout le monde l'attend au tournant, c'est l'obstacle phare... je l'encourage un peu avant en lui disant qu'il est très courageux et... il traverse ces horribles pneus sans ralentir comme s'il n'y avait rien du tout! C'est tout à fait incroyable et personne n'en revient, moi la première! Je le félicite pour cet exploit, ainsi que tout le monde y compris le jury! Il ne les a même pas regardé c'est vraiment inimaginable. Mais il faut se reconcentrer sur la suite du parcours. Nous nous dirigeons vers le contre-bas au pas, aucune hésitation, Rock y va impec, quel athlète! Le passage dans le gué ne lui pose aucun problème (il adore l'eau), puis je descends et l'attache pour lui prendre les pieds. Il me les donne gentiment en croisant, je sens qu'il est très énervé mais il s'applique! Là j'enlève selle et filet et je suis prête à embarquer. Quand je dis que je suis prête, c'est que j'ai mon fidèle petit bout de carotte à portée de main, discrètement pour le convaincre... il embarque donc, même s'il n'en a pas franchement envie, c'est vraiment pour me faire plaisir! Ca y est, c'est terminé! Comme je suis fière de lui! Mon bonheur de l'avoir senti aussicoopératif est indescriptible, il m'a scotchée! Je savais qu'il avait une grande confiance en moi, mais je ne pensais vraiment pas qu'il soit aussi vaillant devant des choses aussi nouvelles. Le jury se confond en compliments à son égard, il est la star du concours, tout le monde n'a d'yeux que pour lui, ce petit bout de Rock, ce sans papier pas haut sur pattes et pourtant bien corpulent, qui ne cesse de pleurer toute la journée en cassant les oreilles à tout le monde... Comme il a été brillant et courageux! Je le ramène à l'attache, Rock et tango ont maintenant tous deux fini de travailler.

Il faut encore patienter pour que tous les concurrents passent, et cela s'éternise un peu, mais cela vaut le coup d'attendre l'annonce des résultats! En effet, Rock et Tango obtiennent tous deux leur label "Loisir" pour l'un et "Loisir Junior" pour l'autre, pour les mentions il faudra attendre que le Haras nous fasse parvenir les résultats. Mais ce n'est pas tout, il y a aussi un classement: Tango est sans surprise premier des Juniors (il était tout seul), et Rock remporte haut la main la compétition Loisir! Il n'avait besoin d'être aussi brillant pour que je sois fière de lui, mais là franchement, je suis comblée. D'autant que c'était pour tous 2 une première sortie, avec un grand voyage... Tout le monde nous félicite, le jury dit que Rock a été bien entrainé (c'est toujours bon à prendre), nous repartons donc tard, mais heureux, avec une petite plaque souvenir.

Rock et Tango embarquent bien à nouveau, c'est reparti pour 2h30 de route qui se passent très bien, et c'est le retour au Mas, la nuit tombante. Je débarque et enlève les protections de mes deux champions et je les ramène dans leur pré respectif. Comme ils sont heureux d'être de retour chez eux! Il fait nuit maintenant et les copains de Rock sont cachés sans doute à l'autre bout du pré... Il va donc passer un long moment à galoper dans tous les sens et à pleurer sans que personne ne lui réponde le pauvre. Cela me fait de la peine, mais je sais qu'il va les retrouver.

 

Aujourd'hui, le lendemain, je retourne voir si tout se passe bien, je vais donc les chercher. Rock ne semble pas très enclin à venir, il a l'air fatigué. Finalement il se décide, mais il doit se demander si je vais le refaire voyager... Je le chouchoute un peu, après m'être assurée qu'il n'avait aucune blessure occasionnée par le transport. Il va se reposer, il l'a bien mérité. Tango, lui, vient toujours avec plaisir pour sortir de son pré... quel enthousiasme! Tout va bien de son côté également, pas de boiterie, il va lui aussi se reposer.

Une journée parfaite, avec un temps idéal, un petit concours intime, , une ambiance sympathique et décontractée, des résultats excellents à la clé... tous les ingrédients pour faire de ce premier concours une vraie réussite!

Tango présentation en modèle 2 ans Tango sur le pont      Rock sur le tronc

Commentaires (8)

1. Zora 22/09/2010

De toute façon ca se voit que ces deux petits là prennent plaisir a travailler, ce qui s'ajoute a leur interminable liste de qualité

Bisous!

2. Marianne (site web) 19/09/2010

Coucou Zora!

Oh oui, ils ont été courageux! Du coup, tant pis pour eux, j'ai décidé de bien les travailler pour qu'ils progressent encore... d'ailleurs j'ai monté Tango mercredi dernier, je suis partie me promener avec lui, on aurait dit qu'il avait fait ça toute sa vie!

A bientôt!

3. Zora 15/09/2010

Bien que je ne sois pas étonnée des performances de ces deux merveilleux chevaux, cela ne m'empêche pas d'être très fière de ces Loulous qui ont prouvés comme ils avaient été bien dressés .
Félicitation à vous 3

4. Marianne (site web) 30/08/2010

Coucou Patrice et Carine!

Merci de la visite... il ne s'agissait vraiment que d'un tout petit concours de rien du tout, mais cela fait plaisir de repartir, vraiment! Et puis mes deux jeunes s'appliquent, ce qui ne gâche rien. Enfin je vous rassure, pour les JO on a le temps...
Bisous

5. carine (site web) 30/08/2010

Coucou,
Bravo aux deux champions. Quelle belle aventure
Cela nous promet de futurs concours pleins de surprises !
Bravo à leur "maman", elle le mérite également
Bisous
Carine

6. Patrice (site web) 29/08/2010

Salut Marianne,
Félicitations pour cette remise en selle très réussie
J'attends la suite avec impatience, jusqu'au jour ou les concours nationaux te feront venir en Bretagne
Gros bisous,
Patrice.

7. Marianne (site web) 29/08/2010

Pour que ce soit plus pratique de les attraper en pleine nuit sans perdre une demi-heure, je les avais mis dans le pré de Jivago, mais fermé après l'abreuvoir.

D'ailleurs nous avons changé les prés, essentiellement pour faciliter la vie à Orion. Maintenant Jivago et Bourriquet sont dans le pré de Bourriquet, mais ouvert jusqu'en bas. Tango et Orion sont dans le pré de l'abri, ouvert en haut. Les autres sont passés dans leur résidence d'automne aujourd'hui, dans le pré d'Auroux. Et nous avons déménagé et rangé la sellerie en haut...

8. Inès 29/08/2010

SUPER je suis trop contente que ce se soit bien passé! Deux petits bonhommes trèès prométeurs! ( dommage que Rock n'ait pas de papier..)Tu les avaient mi dans quel prés avant le concour?

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site