CSO 13/11/11

CSO à Marvejols - 13/11/2011

 

Départ de bonne heure de Bonnaude. Trajet sans encombre jusqu'à Marvejols, la journée s'annonce belle.

L'espace de la carrière est petit, le paddock également... nous avons largement le temps de prendre nos marques puisqu'il y a une petite série d'initiation avant les épreuves.

J'ai engagé Rock sur 2 parcours: l'un en Club 4, pour l'échauffement, et l'autre en Club 3, il faut bien progresser...

Il s'agit ici du troisième concours de Rock, après un CSO à Saint Chély et un CCE à Retz. Il est bien installé avec son filet à foin au van, il se comporte comme un vieil habitué.

Reconnaissance du parcours: les virages sont serrés, cela tourne et il y a des obstacles partout vu l'espace de la carrière. Les obstacles sont très bas, avec cependant une paire d'entre eux un peu regardants, comme la spa bleue ou les palanques. Rock n'a jamais vu de sous-bassements.

Je ne saute pas grand-chose au paddock, juste de quoi s'échauffer un peu. Je regarde les parcours: beaucoup de chevaux s'arrêtent sur la spa. La deuxième partie du parcours est au chrono.

Nous entrons en piste et allons nous présenter au jury. Rock n'apprécie pas du tout le jury, il est très impressionné... Je le sens tendu. Puis c'est le départ. Premier obstacle sans souci, puis passage devant le jury... là ça se gâte, parce que Rock me fait un bel écart et manque de sauter un obstacle imprévu.. il faut se réorganiser avant l'obstacle suivant, c'est chose faite. La spa se passe parfaitement bien, Rock ne regarde rien du tout, il saute, un point c'est tout. Le double, avec une foulée supplémentaire... j'accélère le rythme en deuxième phase, histoire de jouer un peu le chorno, mais je ne veux pas trop le bousculer non plus. Franchissement du dernier obstacle sans encombre... et voilà notre premier sans-faute sur un parcours d'obstacle! Jusque là, nous avions toujours emporté une barre avec nous.

Je suis aux anges, du coup la pression retombe, parce que même si le deuxième parcours se passe moyennement, j'ai la satisfaction de celui-ci.

Pour le deuxième parcours, je pars avec un objectif: tenter de raccourcir les trajectoires pour grignoter du temps, quitte à sauter certains obstacles de biais. Pas dans le but de gagner, ben entendu, mais de tester ma monture sur la technique. Si je ne le fais pas là, vu que je n'ai pas d'installations à domicile, je ne pourrai jamais le faire. Les côtes ont un peu monté, cela reste tout à fait raisonnable, je sais que Rock en est capable.

C'est parti... cette fois Rock a apprivoisé le jury et n'hésite pas à s'arrêter bien fâce pour se présenter. La cloche sonne.

Excellent départ, de très jolis sauts qui viennent très bien, Rock s'envole au-dessus des obstacles, il est aux ordres et semble s'amuser autant que moi. Vient le moment de la deuxième phase, au chrono. Je prends la décision, après le double, de tourner immédiatement pour aller sur l'bstacle suivant, que je vais suater totalement de biais, dans une trajectoire très droite pour ne pas perdre de temps dans des courbes... et ma monture est parfaitement aux ordres, on aurait dit qu'il avait fait cela toute sa vie. Résultat: j'augmente la vitesse, je continue à serrer les virages, tout cela dans un tracé très propre. Dernier obstacle... et je laisse exploser ma joie, je suis tellement fière de mon petit bout de Rock! Ce parcours fut une véritable démonstration. Certes les obstacles n'étaient pas hauts, mais nous avons mis en place une technique vraiment propre et intelligente. Quelle agréable surprise pour moi d'avoir un poney si coopératif et complice: cela m'est très rarement arrivé, et seulement au bout de quelques années... là on est dans l'immédiateté.

Au van, avec ses bandes de repos et sa couverture nid d'abeilles, Rock est une vraie star: tout le monde s'arrête et vient le voir, le caresser, l'admirer, c'est une vedette. Tout le monde le connait par son petit nom... c'est le mien, que personne ne me le pique!

Plus que la remise des prix: dans la Club 4, je termine à la troisième place (après correction je serai deuxième), c'est déjà très bien. Puis la Club 3: je m'en doutais un peu, parce qu'aucun cheval n'aurait été capable de prendre les options que j'ai osé prendre avec mon petit poney, mais c'est toujours agréable à entendre... nous remportons l'épreuve sans ambiguïté, et repartons à la maison avec une jolie coupe; cela faisait si longtemps! Quand je pense que j'ai mis des années avant de gagner une coupe avec Quolibet...

Merci mon Rock, mon champion... La saison prochine, on augmentera un peu la difficulté, pour voir, mais quel régal! Je suis sûre que de là où il est, Quolibet doit être très fier de toi.

CSO Marvejols oct 2011


 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site