Hunter 29/04/12

Hunter à Saint Chély

 

Après avoir fait ses preuves en concours d'aptitude Sport et Loisir, dressage, concours hippique, concours complet... un nouveau challenge: le hunter!

J'ai moi-même fait un peu de hunter il y a bien longtemps avec Quolibet, puis aux Etats-Unis. Là j'ai presque l'impression de tout redécouvrir, mais je me rappelle que les règles de tenue sont très strictes et qu'il faut les respecter à la lettre. Je prends donc beaucoup de soin à pionter Rock, même le toupet, à mettre un tapis discret en forme de selle, à mettre des étrivières qui n'ont pas de pendant, à protéger Rock avec des guêtres noires qui ne se voient pas, à mettre une résille, des gants noirs... bref, on ne peut pas nous reprocher de ne pas avoir le bon look! D'ailleurs l'effet est accentué par les concurrents, qui n'ont manifestement pas été très attentifs à cette spécialité du hunter.

A Saint Chély le temps n'est pas au beau fixe: il fait même un vent glacial, des averses et même des orages. J'ai prévu l'attirail de pluie heureusement.

Le concours est déjà bien en retard mais vient enfin le moment de ma première épreuve: Hunter Club 2 figures imposées. Les côtes sont assez basses, le terrain détrempé. Il y a finalement peu de figures imposées, juste un passage au trot, saut au trot et... les contrats de foulées. Je vais demander au jury si les poneys ont droit à une foulée de plus, comme en concours amateur, mais la juge est formelle: pas de dérogation en concours club! Dommage, mais tant pis, cela fera tout de même un bon entraînement.

Je pars donc sur mon premier tour, j'aid e la chance l'orage vient de passer j'ai droit à une éclaircie. Petit galop cadencé, cercle de départ et un tour tout à fait honorable: un très beau sans-faute, dans un rythme très régulier, toujours sur le bon pied au galop, très bonne transition et saut au trot... Tout est parfait, sauf bien entendu les contrats de foulées qui me coûtent très cher (une foulée de plus à chaque fois, contrats non remplis).

Je termine tout de même à la 7ème place sur une vingtaine de partants, c'est donc un très bon résultat.

Il faudra patienter longtemps, très longtemps avant mon deuxième tour. Le concours a pris un retard phénoménal et il fait froid... Enfin c'est le moment de la reconnaissance de la CLub 1 Grand prix. Renseignements prix auprès de la juge, il n'y a pas réellement de contrats de foulées standars dans cette formule. Chaque cheval doit être constant dans sa cadence et faire les foulées qui correspondent à son gabarit. Tant mieux pour moi!

Minuscule détente, je pars rapidement sur mon tour, avec une nouvelle éclaircie. Hunter Club 1 GP, c'est le niveau le plus difficile de la discipline. Les côtes étant raisonnables, j'ai choisi d'engager Rock sur ce parcours et j'ai fort bien fait: il m'enchaine merveilleusement le tour, sans qu'aucun obstacle ne lui pose de difficulté... pourtant ils s'étaient appliqués à mettre de beaux sous-bassements sous chaque obstable, mais Rock n'a absolument rien regardé. Il a fait tout cela dans un stle parfait, un vrai pro du hunter. C'est carrément inné chez lui, c'est complètement dingue.

C'est donc avec un excellent score de 95/100 que Monsieur Rock'n Roll de Bonnaude se paie la première place, devant tous ces grands chevaux... quel mémorable souvenir! Cela valait le coup de poirauter jusqu'au bout et tant pis si l'on a eu froid... un vrai génie ce Rock.

Voilà, en un seul coup il nous a qualifiés pour le championnat de France des propriétaires, le Meeting, qui a lieu à Lamotte à la fin de l'été. Quelle vedette, il s'est forgé une sacrée réputation le p'tit!

Vidéo du concours: http://www.youtube.com/watch?v=7OI4DLs3qFU

hunter-club-2-2.pnghunter-club-2.pnghunter-club-2-9.pnghunter-pas.pnghunter-galop.png

 

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site